Publié le :

[#Droits des femmes] "Je mets toute mon énergie pour montrer que les femmes sont tout aussi crédibles que les hommes"

#Évènement

Interview de Lucie Basch créatrice de l’application Too Good To Go, accompagnée par Smart Food Paris, qui lutte contre le gaspillage alimentaire en mettant en relation commerçants et habitants du quartier pour permettre de sauver les invendus en fin de journée !


En tant que femme entrepreneure avec vous déjà levé des fonds ?
Nous avons été financés grâce à une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank à nos débuts.


Le fait d'être une femme  a t-il déjà été un frein dans l’univers professionnel ?
Jamais, je considère qu'on peut toujours tourner cela en avantage !


Quelle(s) femme(s) vous inspirent au quotidien ?
Celles de mon équipe, chacune avec leur propre personnalité, tout à fait uniques !


Êtes vous investie à titre personnel dans des initiatives pour la défense des droits de la femme ? Si oui, de quelles manières ?
Au sein de débats et dans mon entourage, mais surtout en mettant toute mon énergie pour monter un projet d'ampleur que j’œuvre pour montrer que les femmes sont tout aussi crédibles que les hommes dans l'entrepreneuriat !


Le secteur de l’innovation n’échappe pas à cette règle et le pourcentage de femmes dans les domaines de l’innovation et des start-up reste très faible aujourd’hui. Quels sont selon vous les « avantages » et les « inconvénients » d’être une femme dans votre métier actuel ?
Encore une fois, je pense qu'on peut tout tourner en avantage et que les forces et faiblesses de chacun sont beaucoup plus propres à leur parcours, leur personnalité et leur histoire qu'à leur genre. Il y a toute une réalité éducative qui commence très jeune et qui "objectifie" le rôle le plus probable pour une femme et un homme dans la société mais les choses changent. Je suis entourée de femmes entrepreneures au quotidien, on les met régulièrement en valeur et c'est une belle preuve que l'on n'est pas cantonné à sa biologie.

"J'ai fondé Too Good To Go entourée de femmes et ce n'est qu'au bout de plusieurs mois que le premier homme est arrivé."


Au cours de votre carrière avez-vous observé une augmentation du nombre de femmes dans votre secteur ? et un meilleur accès à des postes stratégiques ?
En école d'ingénieur, nous étions 6 % de femmes, et pourtant toute notre influence sur la vie de l'école ! J'ai fondé Too Good To Go entourée de femmes et ce n'est qu'au bout de plusieurs mois que le premier homme est arrivé. Ce n'était pas un choix, cela s'est fait tout naturellement car les femmes sont très engagées dans les causes environnementales, et nous sommes allées loin, fortes de nos convictions ! Aujourd'hui, la plupart des leaders dans Too Good To Go sont des femmes et notre croissance mensuelle à 2 chiffres prouve que cela fonctionne bien. Dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, et dans la foodtech, je ne vois pas grande disparité. Les femmes sont très présentes et très engagées !

 

En savoir plus:

[#Droits des femmes] Juliette Franquet, co-fondatrice de Love Your Waste 

[#Droits des femmes] Échanges avec Clémence Petit, fondatrice d’Equimov

[#Droits des femmes] Échanges avec Valerie Beranger, créatrice de JTVKids

Partager sur :

Lire aussi #Évènement

Retour sur EnJeux Handicap

propulsé par Paris&Co

Le 28 juin dernier, Paris&Co et la Ville de Paris organisaient EnJeux Handicap : une rencontre entre les acteurs de l’innovation et du handicap à l’occasion du Mois Parisien du Handicap.