Publié le :

[EnJeux Handicap] Gyrolift : "Ces Jeux Olympiques et Paralympiques doivent être sous le signe de l'inclusion"

#Startup #Évènement

[EnJeux Handicap] Gyrolift

Dans le cadre de l'événement EnJeux Handicap, Paris&Co donne la parole aux startups qui œuvrent chaque jour pour améliorer l'accessibilité et la prise en compte dans la société des personnes en situation de handicap. Gyrolift, accompagnée par Tech Care Paris est à l'origine d'un fauteuil permettant une verticalisation des personnes pour améliorer notamment leur autonomie.

En quoi votre startup est-elle concernée par l’enjeu du handicap ?

Chez Gyrolift nous développons une solution de mobilité inclusive. Permettre à tout type d'usager de se déplacer aussi bien assis que debout qu'il soit valide, à mobilité réduite ou en situation de handicap. Notre solution à été co-conçue avec une association d'usagers de fauteuils roulants, Handipode, et avec le CEREMH, le centre d'expertise sur les aides à la mobilité handicap.

Que cherchez-vous à résoudre dans votre quotidien pour répondre à cet enjeu ?

Nous cherchons à permettre de s'abstraire de l'image stigmatisante des fauteuils roulants. Une solution moderne qui répond aux besoins des usagers à mobilité réduite. Basé sur un gyropode, nous avons intégré une verticalisation qui offre des avantages physiologiques (réductions des escarres, consolidation des os, circulation du sang...) mais aussi psychologique (être à la même hauteur qu'un interlocuteur) ou en terme d'autonomie (avoir accès à des objets en hauteur).   

Comment avez-vous abordé le handicap dans votre activité ?

Nous avons abordé le handicap dès l'origine. Notre solution est conçue comme un fauteuil roulant verticalisateur, avec des usagers, ergonomes et ergothérapeutes. Nous avons ensuite voulu le rentre universelle pour s'affranchir de l'image stigmatisante et offrir une solution pour tous.

Quel rôle les startups ont-elles à jouer pour faire bouger les lignes et porter des améliorations quotidiennes ? 

Les startups doivent profiter de l'agilité qu'elles ont pour aller plus vite dans la concrétisation de solutions afin de prouver que de nouvelles pratiques sont possibles. Prouver qu'un fauteuil roulant peut maintenant être sur deux roues, qu'il peut être une solution utilisée par tous et pour tous sans distinctions par exemple. Mais aussi que les modes de consultations médicales ou les prises de rendez-vous peuvent se faire différemment. De nombreux exemples existent et il faut donner les moyens aux startups de pouvoir évoluer plus librement et ne pas brider la créativité.

Pensez-vous que votre activité puisse avoir des répercussions positives dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 ? Comment pensez-vous y prendre part ?

Nous l'espérons en tout cas ! Et si le comité Olympique souhaite promouvoir la mobilité, que ce soit des spectateurs des athlètes (valides ou en situation de handicap), ce serait génial et nous serions fier de déposer notre candidature. Une mobilité universelle et inclusive comme propose Gyrolift en serait un bel exemple. En tout cas j'estime que ces Jeux Olympiques et Paralympiques doivent être sous le signe de l'inclusion.

Lire aussi

[EnJeux Handicap] Apa de géant : "Les innovations devraient accompagner la société et la faire grandir vers de bonnes directions"

[EnJeux Handicap] L'Arbradys : "Nous nous battons contre l’iniquité d’accès à la lecture aux publics dys"

[EnJeux Handicap] Streetco : "le dynamisme, sa capacité d’innovation et la souplesse d'une startup en font la structure idéale pour provoquer le changement"

En savoir plus sur EnJeux Handicap et s'inscrire à l'événement le 28 juin

 

 

Partager sur :

Lire aussi #Startup, #Évènement