Publié le :

La start-up WayzUp devient Klaxit et lève 3 millions d’euros

#Startup #Incubation

Klaxit (auparavant WayzUp) propose un service de covoiturage pour les trajets domicile-travail, et,  a finalisé un tour de table de 3 millions d’euros auprés de Sodexo, du groupe RATP, de l’assureur la MAIF, de Via ID, l’accélérateur de start-up dans les nouvelles mobilités et du fonds d’investissement INCO, dédié aux start-up à impact social et environnemental.

La jeune pousse, allumni de Paris&Co, lancée en 2014 revendique plus de 100 000 trajets proposés tous les jours sur son application mobile. Initialement baptisée WayzUp, la start-up a décidé de changer de nom pour devenir Klaxit, qui fait écho au klaxon des voitures. Depuis septembre la société propose d’intégrer son offre dans les cartes de transport de 9 villes Françaises (Paris, Lyon, Lille, Grenoble, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rennes et Orléans). Une fois sa carte de transport enregistré dans l’application, l’utilisateur bénéficie chaque jour de deux trajets gratuits de 4O kilomètre chacun et le conducteur se voit rembourser 10 centimes par kilomètre et par passager.

Avec cette levée de fonds la start-up envisage de s’étendre en France et en Europe.  «Nous créons autour de Klaxit le meilleur écosystème de partenaires et d’actionnaires pour en devenir le leader européen», explique Julien Honnart, co-fondateur et CEO de Klaxit.

En savoir plus :
WayzUp s’offre OpenCar afin de s’affirmer sur le marché des trajets domicile-travail
WayzUp léve 1,4 million d’euros

Partager sur :

Lire aussi #Startup, #Incubation

LEVER AUPRÈS D’UN VC : 5 RÈGLES POUR L’ENTREPRENEUR

propulsé par Incubateurs

Le mythe de la startup qui lève avec un pitch bien ficelé et un beau powerpoint a encore la peau dure dans l’écosystème ! De fait, bon nombre de startups tapent à la porte des VC pleines d’étoiles dans les yeux et ressortent avec des frustrations, ne comprenant pas pourquoi on ne leur signe pas un chèque malgré leur enthousiasme. Avant de se lancer dans cette aventure, certains points sont à vérifier et à travailler.

Maximilien Bacot du fonds d’investissement Breega* intervient régulièrement auprès des startups de Paris&Co pour répondre à leurs questions  sur la levée de fonds auprès de VCs. Voici ses  5 recommandations  pour maximiser vos chances de succès