Publié le :

Librinova lève 700 000 euros

#Startup

Créée au début de l'année 2014 entre les murs du Labo de l’édition, la start-up et plateforme d’autopublication Librinova vient de boucler une levée de fonds de 700 000 euros auprès d’investisseurs particuliers, de la banque CIC, de la Banque Publique d'Investissement et de « business-angels » basés en Espagne, au Royaume-Uni ou encore à Hong-Kong.  

Créée au début de l'année 2014 entre les murs du Labo de l’édition, la start-up et plateforme d’autopublication Librinova vient de boucler une levée de fonds de 700 000 euros auprès d’investisseurs particuliers, de la banque CIC, de la Banque Publique d'Investissement et de « business-angels » basés en Espagne, au Royaume-Uni ou encore à Hong-Kong.  

En moins de 4 ans, la start-up s’est positionnée dans le monde de l’édition d’abord comme alliée des auteurs indépendants, puis dénicheuse de talents pour les éditeurs avec plus d’un livre sur 50 passés à l’édition traditionnelle chez des éditeurs aussi variés que Michel Lafon, Anne Carrière, les éditions Fleuve, Denoël, Gründ ou encore BMR. La start-up a également convaincu les professionnels du livre grâce à ses innovations technologiques, notamment ses logiciels à destination des éditeurs. Parmi eux, on trouve un outil de gestion de manuscrits et une plateforme d’organisation de concours d’écriture développés en interne. Plusieurs éditeurs les ont adoptés parmi lesquels Univers Poche, les éditions Plon, Leduc.s ou encore Rageot.

Avec cette levée de fonds, Librinova a pour projet d’offrir de plus en plus de services aux auteurs, développer d’autres actions en B2B, et également, se développer à l’international.

 

La presse en parle : 

La plateforme Librinova boucle une levée de fonds de 700 000 euros - Actualitté 

Autoédition - Librinova lève 700 000 euros - Idboox 

Librinova, plateforme d'autopublication, a levé 700 000 euros - Stratégies

Partager sur :

Lire aussi #Startup

LEVER AUPRÈS D’UN VC : 5 RÈGLES POUR L’ENTREPRENEUR

propulsé par Incubateurs

Le mythe de la startup qui lève avec un pitch bien ficelé et un beau powerpoint a encore la peau dure dans l’écosystème ! De fait, bon nombre de startups tapent à la porte des VC pleines d’étoiles dans les yeux et ressortent avec des frustrations, ne comprenant pas pourquoi on ne leur signe pas un chèque malgré leur enthousiasme. Avant de se lancer dans cette aventure, certains points sont à vérifier et à travailler.

Maximilien Bacot du fonds d’investissement Breega* intervient régulièrement auprès des startups de Paris&Co pour répondre à leurs questions  sur la levée de fonds auprès de VCs. Voici ses  5 recommandations  pour maximiser vos chances de succès