Publié le :

Un an, un million : Le Ciseau lève 1 million d'euros un an après son lancement

#Start-up

Un an après son lancement, la start-up Le Ciseau, accompagnée par le programme d'incubation Upper de Paris&Co vient d'annoncer une première levée de fonds d'un million d'euros. Le Ciseau est une place de marché qui permet de réserver en salon de coiffure, pendant les heures creuses ou à la dernière minute, toujours à 50% de réduction garantie.

Interview express des deux fondateurs de Le Ciseau, Nael Hamameh et Jean De La Porte.

On se sent comment après avoir conclu un deal de 1 million d'euros ?

A la fois contents et soulagés de pouvoir être focus à nouveau sur l'opérationnel (le commerical, le produit etc...) et en même temps conscients de la responsabilité que nous avons d'être à la hauteur de la confiance de nos investisseurs. Et on se projette déjà sur la série A, prévue fin 2018.

Qui sont les investisseurs qui vous font confiance ?

Principalement des business angels et des entrepreneurs du web :
- Florian Grill, fondateur et président de CoSpirit MediaTrack (groupe de conseil en marketing et media, spécialiste du retail)
- Françoise Tollet, co-fondatrice et présidente de Business Digest (observatoire et éditeur de tendances en leadership)
- Philippe Duroux, entrepreneur et investisseur
- Vincent Gallot, CEO de Webqam (studio de production web)
- Damien Anfroy CEO de Dawa (conseil en web marketing).

Comment les avez-vous connus ?

Il s'agit principalement de notre réseau professionnel. A nous 2, nous avons 25 d'expérience professionnelle.

"L’objectif est de devenir leader en France de la réservation en salon de coiffure d’ici fin 2018 puis de conquérir l’Europe."

Qu’allez-vous faire de cette levée ?

Actuellement présents dans 4 villes (Toulouse, Bordeaux, Montpellier et Lyon), on compte désormais se déployer partout en France et notamment à Paris et sa région dès l’automne 2017. L’objectif est de devenir leader en France de la réservation en salon de coiffure d’ici fin 2018 puis de conquérir l’Europe.

Allez vous recruter et si oui quels profils ?

Oui, nous allons passer de 6 à 15 personnes. Nous recrutons actuellement des business developers et des développeurs.

"Nous recrutons actuellement des business developers et des développeurs."

Quelques conseils aux start-up en phase de levée de fonds ?

Soignez la forme (aussi bien à l'écrit qu'à l'oral), partagez avec les autres start-up en cours de levée et anticipez le fait que ça prend toujours plus de temps que prévu.

"Des conseils pour une levée de fonds ? Soignez la forme, partagez avec les autres start-up en cours de levée et anticipez le fait que ça prend toujours plus de temps que prévu."

Comment Paris&Co vous a aidé à faire grandir votre jeune entreprise ?

Grâce aux points réguliers avec notre mentor, Alexis, qui en tant qu'ex-La Fourchette connait bien nos problématiques de place de marché et nous conseille sur différents sujets.
Les office hours avec les experts nous ont également été très utiles (rdv avec Amazon Web Services, UX etc...).
Par ailleurs, les échanges sur Slack ou autour d'un café avec les autres start-up de UPPER ont été un vrai plus.
Enfin, nous avons également bénéficié de plusieurs perks réservés aux startups de Paris&Co.

Le Pitch Day organisé par Paris&Co il y a quelques semaines vous a t-il aidé à concrétiser cette levée ?

Cela nous a aidé, à la fois pour préparer un pitch court et incisif. Et par le nombre et la qualité des rencontres : en une matinée, plus d'une dizaine de contacts qualifiés avec des VCs avec qui nous avons démarré une relation long-terme dans l'optique de la série A.

"Le Pitch Day de Paris&Co nous a aidé pour préparer un pitch court et incisif."

Quelques chiffres sur Le Ciseau ?

En moins d'1 an d'activité, nous avons plus de 5 000 réservations et 200 000 euros de chiffres d’affaires générés pour nos 250 coiffeurs partenaires (répartis sur une centaine de salons).

En savoir plus : leciseau.fr

 

Partager sur :

Lire aussi #Start-up