En bref

  • Date de création :

    05 janvier 2016
  • Date d'incubation :

    Avril 2018
  • Fondateurs :

    Sarah Hiryczuk
  • Site internet :

    https://barratio.fr/

Barratio, la startup qui gère au quotidien les tâches administratives des restaurateurs en quelques photos

En quelques mots, Barratio qu’est-ce que c’est ?

Barratio offre la possibilité aux restaurateurs d’automatiser l’ensemble des tâches du back office. A partir d’une photo de leurs factures, notre plateforme intègre chacune des lignes et génère quasi-instantanément la comptabilité, l’inventaire, le prix de revient, les marges… L’enjeu était de créer une solution simple d’utilisation, qui puisse s’adresser aussi bien aux petits restaurateurs qu’à ceux cherchant à ouvrir plusieurs établissements, ou encore aux chaines. Toutes les structures ont accès au même niveau de détail, sur leur mobile.

Comment vous est venue l’idée ?

Pendant 10 ans, j’ai fait de l’expertise comptable au sein de grandes entreprises. En parallèle, j’ai participé à la gestion de deux bars et à chaque fois nous avons déploré l’absence d’outils efficaces pour optimiser les tâches du back office. Comme j’avais également une expérience de product manager dans une boîte software, je me suis dit que j’allais la créer moi-même !

C’était votre première expérience en tant qu’entrepreneure, quels ont été les défis à relever à vos débuts ?

J’ai lancé l’entreprise seule, sans investissement extérieur et sans associé. C’est challengeant, il faut une bonne dose de confiance en soi pour ne pas lâcher ! Le fait d’être une femme n’a pas non plus facilité les choses. Les métiers de la restauration, comme ceux de la Tech, sont surtout exercés par des hommes. Lorsque j’allais voir certains restaurateurs en leur expliquant que j’avais une solution pour simplifier la gestion de leur entreprise, ils avaient parfois le sentiment qu’une femme essayait de leur apprendre leur métier, ce qui est beaucoup moins le cas lorsque l’on est un homme. Pour passer cette première impression, j’ai pu faire valoir mon expertise et ma connaissance approfondie du secteur de la comptabilité et de la restauration, mais il ne faut pas hésiter à mettre le pied dans la porte.

Quelles sont les prochaines étapes pour Barratio ?

Nous avons été sélectionnés par METRO parmi plus de 400 projets pour intégrer le programme d’accélération Hospitality du METRO Accelerator powered by Techstars, qui se tient à Berlin et qui a démarré en novembre. C’est l’occasion pour nous de développer un packaging et de mettre en place un réseau pour déployer notre offre, tout en étant accompagnés par des mentors. Le programme s’achève par un Pitch Deck auprès d’investisseurs, qui peut aboutir à des levées de fonds. Pour nous, ce serait l’occasion de développer notre équipe, qui compte aujourd'hui quatre personnes, pour accompagner la croissance de Barratio.

Pourquoi avoir choisi Smart Food Paris pour vous accompagner ?

Lorsque j’ai démarré Barratio, j’ai choisi de m’installer à Lyon, qui est vraiment la capitale de la gastronomie en France. Mais je n’ai pas réussi à constituer un réseau auprès des restaurateurs. Rejoindre Paris&Co et Smart Food Paris a vraiment permis de structurer l’entreprise et son développement. J’ai pu rencontrer d’autres startups du même domaine comme Traq’Food ou Snapshift et ces interactions m’ont aidé à mieux construire notre organisation. Les équipes de Smart Food Paris m’ont également accompagnée et bousculée, ce qui m’a permis de réfléchir à la trajectoire que je souhaitais donner à Barratio. C’est notamment ce travail en amont qui nous a permis de candidater puis d’être sélectionnés pour le  METRO Accelerator powered by Techstars (for hospitality).

Votre portrait food ce serait quoi ?

Si j’étais un plat je serai un « Tigre qui pleure »

Si j’étais un ustensile de cuisine, je serai un robot multifonction !

Si j’étais un aromate, je serais de la coriandre

Quel restaurant préféré à Paris ?

Le Bistrot du Roi, à Noisy-le-Roi (41 rue André le Bourblanc). C’est une cuisine raffinée mais pas tape à l’œil.