En bref

  • Date de création :

    01 mai 2018
  • Date d'incubation :

    Mai 2018
  • Fondateurs :

    Pierre Bureau
  • Site internet :

    https://www.kimayo.com/

Kimayo, une plateforme pour rapprocher producteurs et commerçants

En quelques mots Kimayo qu’est-ce que c’est ?

Kimayo est une plateforme digitale à destination des producteurs ou transformateurs de l’agroalimentaire, qui les aide à vendre plus facilement leurs produits en direct à d’autres professionnels, commerçants ou restaurateurs. Il s’agit d’un marché très fragmenté, qui génère beaucoup de flux de petites commandes et demande énormément de travail de traitement et de suivi de commande aux producteurs. Sans outil approprié, cela prend du temps alors que leur métier est de produire plutôt que distribuer. Une plateforme digitale peut les aider à suivre cette étape sans qu’ils soient forcés de s’appuyer sur des distributeurs grossistes.

Derrière cette plateforme, qui est le cœur de la proposition, il y a aussi la problématique du transport et de son organisation. Nous souhaitons à terme proposer une offre packagée, négociée avec des logisticiens, pour offrir un service clé en main aux producteurs. Grâce à la mutualisation des données issues de la plateforme de gestion, nous pourrons mutualiser les flux et optimiser les tournées réalisées par les logisticiens.

Comment est né ce projet ?

La genèse du projet est en fait liée à la conviction qu’il est toujours mieux d’essayer de consommer des produits en sachant d’où ils viennent, par qui ils ont été fabriqués ou cultivés et comment ils sont arrivés jusqu’à nous. La première idée qui est venue derrière ça, c’était de construire une plateforme de mise en relation entre les producteurs et les particuliers. Mais en remontant la chaîne nous nous sommes rendus compte qu’il existait une problématique pour les professionnels qui cherchent eux aussi à sourcer en direct des producteurs locaux qu’ils connaissent, mais ont très peu d’outils pour le mettre en œuvre. On veut jouer le rôle des grossistes distributeurs pour ceux qui sont dans cette démarche.

Quel a été votre parcours avant de lancer Kimayo ?

Je suis ingénieur, j’ai une formation technique et depuis 15 ans je travaille dans des domaines très innovants de la nouvelle technologie, comme la robotique ou l’automatisation pour la logistique. J’avais envie de faire des choses dans le domaine agroalimentaire par intérêt pour le domaine, d’apporter de l’innovation dans ce segment-là. Dans l’équipe, deux autres personnes ont des profils de développeurs, ils mettent en œuvre la plateforme, et une quatrième a un parcours côté commercial.

Et quelles sont les prochaines étapes de développement ?

L’objectif aujourd’hui est d’acquérir suffisamment de producteurs pour avoir un revenu et une offre suffisamment large pour pouvoir la proposer à des restaurateurs et des commerçants. On envisage aussi de proposer une interface de vente en ligne en BtoC pour les producteurs.

Pourquoi avoir choisi Smart Food Paris pour vous accompagner ?

Intégrer Smart Food Paris nous a permis d’entrer dans un écosystème intéressant pour nous. Nous pouvons échanger avec d’autres startups et des acteurs de l’industrie qui partagent nos domaines d’action. Et pouvoir être hébergés dans des locaux à des tarifs abordables n’est pas non plus négligeable, surtout à Paris.

Votre portrait food ce serait quoi ?

Si j’étais un plat, je serais de la salade

Si j’étais un ustensile de cuisine, je serais un couteau

Si j’étais un aromate, je serais le poivre

Quel restaurant préféré à Paris ?

Pour rester dans le thème je vais dire Les Résistants (16-18 Rue du Château d'Eau, 75010). C’est un restaurant dont le créneau est de travailler uniquement avec des producteurs en direct.